L.A., make your dream come true ! J1 🌮

 

Hey ! Comme beaucoup le savent dĂ©jĂ , je suis rentrĂ©e en France il y a maintenant trois semaines. Mais entre mes vacances Ă  Los Angeles et les retrouvailles avec tout le monde, je n’ai pas encore pris le temps de vous parler de mes deux derniĂšres destinations.

En effet, juste avant mon retour je suis partie une semaine sur la cĂŽte Californienne pour un mini road trip entre L.A. et San Francisco. Une destination qui s’est dĂ©cidĂ©e plus ou moins au dernier moment. Je voulais vraiment profiter Ă  fond de ces derniers jours et marquer la fin de mon voyage. La Californie Ă©tait donc la destination idĂ©ale !

Un voyage, ça commence souvent par un réveil tÎt est difficile. Nous nous retrouvons donc à 3h du mat à nous préparer pour la journée et surtout à nos 6h de vol !

Avec 3h de décalage horaire avec Boston, nous arrivons à 9h du matin sur place et la température est déjà de 35 degrés !

Premier constat : Des palmiers Ă  en perdre la tĂȘte et les gens les plus dĂ©tendus que je n’ai jamais vus.

Objectif N°1 : trouver l’auberge et y dĂ©poser nos affaires pour ensuite aller Ă  la plage !

Bon l’auberge ça n’est pas la meilleure partie du voyage, autant dire que nous avions trĂšs peur quand nous y sommes arrivĂ©s. Mais finalement tout s’est super bien passĂ© ! Ouf, le plus dur est fait !

Maintenant direction Venice Beach !!!!!

Les yeux qui pétillent devant ce décor qui me semblait presque familier. En effet, sa médiatisation est telle que par le biais des réseaux sociaux et des films ( 90210 Bervely hills !) il me semble déjà connaßtre cet endroit.

 

FatiguĂ©es par nos 6h de vol, nous avons passĂ© un bon bout de la journĂ©e Ă  la plage, l’endroit le plus agrĂ©able Ă  vivre par cette chaleur ! Bien sĂ»r, je vous sors les gros clichĂ©s des surfeurs, des rouleaux (un peu trop gros pour nager comme dans alerte Ă  Malibu, c’est l’expĂ©rience qui parle 😂), des plages de sable fin sur des kilomĂštres surplombĂ©s par les montagnes et ce magnifique ciel bleu dont pas un nuage ne vient perturber la tranquillitĂ©. Mais ça n’est pas tout ! Les beaux sauveteurs en maillots de bain rouges perchĂ©s sur leurs cabanes mythiques sont bien rĂ©els aussi !

 

C’est d’ailleurs l’une des choses qui m’avait particuliĂšrement marquĂ©e en arrivant aux États-Unis, je ne parle pas des sauveteurs, mais de la ressemblance entre les films amĂ©ricains et la rĂ©alitĂ©. LĂ  vous vous dites qu’ils sont complĂštement dĂ©jantĂ©s, et bien vous avez raison ! ^^ AprĂšs tout c’est peut-ĂȘtre ce qui constitue le rĂȘve amĂ©ricain. Danser sans se soucier de quoi que ce soit sinon du fait de profiter Ă  fond (ça rend un rĂ©sultat assez drĂŽle Ă  regarder, mais au moins ils vivent le truc Ă  fond et ça j’adore!), s’habiller comme si personne ne pouvait nous voir, ne jamais s’imposer de limite Ă  nos ambitions et Ă  nos rĂȘves (bon dans son extrĂȘme ça peut aussi faire des fous 😂). Mais pour les autres cette barriĂšre en moins est une opportunitĂ© Ă©norme !

En fin d’aprĂšs-midi, aprĂšs avoir admirĂ© de longues heures cette plage et son skate park mythique nous dĂ©cidons de nous diriger vers Santa Monica Piers. Une superbe jetĂ©e, sur laquelle se tient une fĂȘte foraine, mais aussi le panneau d’arrivĂ©e de la Route 66 ! Pour ceux qui ne connaissent pas, cette route est cĂ©lĂšbre pour les road trip car elle traverse les États-Unis dans sa totalitĂ© allant de Chicago et L.A.

Vue sur Santa Monica Piers

 

FĂȘte foraine de Santa Monica Piers

 

Plage de Venice Beach

 

Couché de soleil sur le skate park de Venice Beach

 

Un y avoir passĂ© admirĂ© le couchĂ© de soleil dans une ambiance qu’on ne voit nulle part ailleurs, notre ventre Ă  commencĂ© Ă  s’impatienter. Nous nous sommes donc mises en chemin pour un petit restau italien (mes prĂ©fĂ©rĂ©s😋) Ă  deux rues de la jetĂ©e (dont je ne me rappelle malheureusement pas du nom).

Bien que le service ne soit pas parfait, on y mange super bien ! Je vous donnerais le nom si je le retrouve.

Je dois vous avouer qu’aprĂšs ça nous n’avons pas tardĂ© Ă  rentrer Ă  l’auberge. Notre rĂ©veil Ă  3h du matin ne nous a pas vraiment aidĂ©s.

De la musique partout dans les rues, des guirlandes lumineuses sur les arbres, Santa Monica Piers illuminĂ©e, les plages de Los Angeles valent le coup d’ĂȘtre vue jour jour comme de nuit !

 

Santa Monica Piers de nuit

 

J’en profite pour vous faire part d’une musique des Maroon 5 que j’ai entendus pour la premiĂšre fois lĂ -bas et dont je suis tout simplement dingue : Girls like you.

 

Je ne manquerais pas de vous raconter la suite de mon voyage dans un nouvel article !

 

Bisou et à trùs vite 💋

previous
next

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :